Cambé suite...

Presse

La Voulte

Tete de site

Ligne vêtements

 

Forum...

C'est en 1955, que, venant de Tyrosse dans les Landes, Guy et Lilian posaient leur vie chez nous, en Ardèche, à La Voulte. Ils avaient alors 17 et 18 ans. Ils allaient devenir, quelques années plus tard les héros éternels de toute une région, et rappelez vous, les héros de tout un pays.

En 1967, ils battaient, à eux deux, l'équipe d'Australie, en 1968 ils offraient à la France le 1er Grand Chelem de l'équipe de France, en 1970, ils devenaient Champion de France avec La Voulte.

 

Sorry, your browser doesn't suppor Java.

  

Guy et Lilian Cambérabéro. Les idoles de ma jeunesse. Leur souvenir est resté gravé dans ma mémoire. Chaque dimanche qu'il pouvait, mon père m'emmenait les voir jouer sur les bords du Rhône. A chaque fois c'était un bonheur immense, comme à chaque fois qu'ils apparaissaient à la télé avec le maillot de l'équipe de France.

Ce site est un hommage à ces 2 géants du rugby. C'est aussi un hommage à Didier et Gilles, tous deux fils de Guy. Ils ont perpétué le nom des Cambérabéro avec un talent immense. De La Voulte à Perpignan en passant par Grenoble, Nimes et Béziers.

J'ai assisté à leurs débuts en équipe 1ere à La Voulte. Ils avaient à peine 18 ans. C'était fabuleux. Les courses effrénées de Didier faisaient hurler de joie le public Ardéchois. La Voulte, 4000 habitants à l'époque, 6 à 7000 personnes au stade le dimanche, qui scandait son prénom, "Didier, Didier...", C'était un phénomène qu'il est resté. L'histoire se répétait...

Et puis en plus de leur immense qualité de rugbymen, Guy, Lilian, Didier et Gilles sont des personnes avec des qualités humaines hors du commun et dotés d'une gentillesse extraordinaire.

Lorsque je parle d'eux ou lorsque je pense à eux, j'ai de nouveau entre 10 et 14 ans...

 

 

Comment ces Landais pure souche sont ils venus ainsi s'expatrier en Ardèche?
L'histoire vaut bien d'être contée.
Tout gosses, Guy et lilian furent attirés par le rugby. Il ne pouvait en être autrement, car ils auraient fait exception à la règle. A Pouillon, comme ailleurs, d'interminables parties étaient organisées à la sortie de l'école. De plus, papa Cambérabéro, qui joua 20 ans demi de mêlée à tyrosse, suivait de prés, les évolutions et les progrès de sa progéniture. Bien entendu, c'est à Tyrosse qu'ils signèrent leur 1ere licence. En 1955, Guy avait 18 ans, jouait déjà en équipe fanion; Lilian, 17 ans opérait en junior A. Tous deux avaient connu la sélection en Côte Basque et l'on commençait à parler beaucoup de ces "deux petits formats" particulièrement doués.
La réputation des deux frères dépassait déjà les limites des Landes. Au point que le docteur de Vecchy, Bayonnais d'origine' établi à La Voulte où il avait joué bien sûr, profitait de ses vacances au pays pour prospecter un peu. C'est ainsi qu'il parvint à convaincre le père Cambérabéro de laisser partir ses deux fils. Comme ils étaient un peu jeunes pour s'en aller seuls, c'est toute la famille qui, un jour de septembre 1955, s'installa à La Voulte. Le père avait une place de contremaitre à l'usine et les deux fils y entraient comme simples ouvriers.
Quant au club, il héritait du même coup de 2 joueurs d'exception, mais encore d'un dirigeant averti qui, pendant trois années entraina l'équipe première.
La Voulte évoluait alors en 2eme division. La saison de leur arrivée allait rester mémorable. Pas une défaite jusqu'à la demi finale perdue contre St Girons et la montée assurée. De puis la Voulte, non seulement s'était maintenue en Division 1, mais y avait bien souvent joué les tout premiers rôles atteignant les demi finales en 1959 et 1965 et gagnant en 1970 ce fameux titre de Champion de France.
Lilian allait se retirer en 1971 à 34 ans, laissant son frère Guy jouer au coté de Jacques Fouroux. Guy allait l'imiter quelques petites années plus tard.
Actuellement seul Didier est encore en activité. A trente huit ans il fait encore le bonheur de l'équipe de Perpignan.
Pour en savoir plus, pour parcourir un peu de leur carrière, pour lire les mots écrits par tous ceux qui les ont admirés, cliquez sur l'icone
Cambé suite... Vous pourrez naviguer sur Guy, sur Lilian, sur les deux, sur Didier et sur Gilles.

 

 

 

Le site officiel des Cambérabéro.